De la tendresse à la folie

Cette comédienne-humoriste est complètement dingue et profondément attachante, elle en fait un univers qui décroche sourire de complicité et rire de bonheur. Bouchra Beno est une boule de tendresse explosive qui a comme détonateur l’humour. Sa vie devient celle de tout le monde, ses problèmes, ses questionnements, ses observations ceux de tout un chacun. Son univers mélangeant comédie, stand-up et sketch donne un rythme particulier qui emmène dans un tourbillon de souvenirs, de sensations, de surprises et surtout de rires...de beaucoup de rires et de bien-être. Flamboyante, tendre et explosive Une comédienne-humoriste flamboyante, pleine de tendresse à l’humour explosif. Bouchra Beno, est à part dans ce monde de l’humour. La scène elle la partage avec toute la salle, ses sentiments sont ceux du public, mais son humour détonnant est bien à elle. Elle fait ses armes dans les café-théâtre ou au Jamel Comedy Club, mais vit aussi des premières expériences à la dimension de cette humoriste si particulière
comme l’Olympia sa première grosse scène ou le Marrakech du rire et ses 3 000 spectateurs.

Décidément, Bouchra ne fait rien comme tout le monde, c’est aussi pour ça que l’on vient la voir. Elle utilise tour à tour des mimiques, son corps, sa chevelure et surtout un verbe direct, simple pour surprendre le spectateur et lui faire révéler tout son rire.
Elle aborde la vie sur scène comme la sienne, la vôtre, la nôtre, celles de tous, mais elle la raconte à sa façon, avec son ton et un rythme si particulier. C’est une énorme tendresse qui se dégage de cet humour fort, parfois violent, mais jamais méchant. Son spectacle est un voyage dans le monde de Bouchra, qu’elle partage généreusement avec nos souvenirs, nos rires, nos expériences. C’est une grande communion sous le signe du rire.

Son univers artistique

Interpeller, partager, surprendre, explorer, exploser, sensibiliser, provoquer...

Une culture stand-up

C’est avec un parcours assumé, mais complètement éclectique que cette humoriste, auteure de ses spectacles offre lors de ses spectacles un univers bien à elle. Une une réelle dimension de comédienne, lui permet d’utiliser à la fois les éléments de stand-up et ceux d’une certaine imprégnation cinématographique pour servir sa capacité à créer des univers de la vie quotidienne. Cinéphile passionnée des films d’avant 2 000 et ayant grandi devant les VHS de Fernandel, Louis de Funès ou les sketchs de Smaïn ou des Inconnus, elle puise dans un peu de chaque pour alimenter et construire son propre personnage.
La force de de son humour repose sur le fait de relater le plus souvent des scènes quotidiennes de la vie qui pourraient paraître presque banales, jusqu’au moment où elle les fait soudain exploser et les emmènent dans la dérision, la caricature et parfois une violence parfaitement maitriser, qui déclenche immédiatement le rire. Alternant des postures de comédie ou cinématographiques pour amener la puissance de sa conclusion humoristique, utilisant à ce moment-là toute la force du stand-up, Bouchra surprend et attrape son public quand il est en suspension.

Bouchra a grandi avec la culture du stand-up. Depuis des années, que ce soit dans les différents cafés théâtres dans lesquels elle se produit ou au Djamel Comedy Club elle pratique cette technique humoristique directe, interpellante et ultra interactive. C’est l’ensemble de ses leviers qu’elle va mixer avec d’autres technique et univers pour donner un impact particulier à son écriture et son jeu.

Un univers cinématographique

Cinéphile passionnée par tous les types de cinéma d’avant les années 2 000, et ayant grandi devant les VHS paternels de Fernandel ou de Louis de Funès, naturellement Bouchra a intégré ses univers dans son jeu. Au travers de certaines postures, mimiques ou jeux de scène on discerne la trace de tel ou tel comédiens. Mais c’est aussi sa technique de comédienne, qu’elle met en jeu pour emmener le spectateur dans un monde proche du cinéma et pouvoir de nouveau le « cueillir » par un effet humoristique déstabilisant souvent explosif.

Une capacité à créer des univers de la vie quotidienne

Sa vie, celle des autres, les bonheurs et les malheurs de tout un chacun voilà ce qui nourrit l’observation et la structure de son spectacle. Elle emmène le public à redécouvrir ce qu’ils vivent au quotidien par un prisme particulier qui est le sien. Moqueur, assez acide, décalé, elle va utiliser un humour qui frappe, mais qui dans un même temps donne une dimension complice et tendre.

Depuis la primaire je voulais me faire remarquer

Les fourberies de Scapin au collège, je l’ai fait à ma sauce,

ils ont tous rigolé, c’est ce que je voulais, pas vraiment ma prof.

Son parcours

C’est en 2004 que réellement les choses débutent pour Bouchra. Repérée sur un site de casting de mannequin et comédienne, elle se retrouve dans l’émission « Starting Over ». Cette émission , grâce à des coachs, devait apporter quelque chose qui vous manque, Bouchra rentre pour améliorer sa dimension féminine, qu’elle trouve insuffisante. Grâce à cette émission, elle accède au fameux cabaret Le Don Camillo. Ce fut sa première grande révélation : Elle n’était pas prête... « entre faire rire dans la cour de l’école et devant un public, il y a un monde. Et je n’y étais pas du tout » C’est seulement en 2012 qu’elle va raccrocher avec sa passion. Venant assister au Marrakech du Rire comme spectatrice, elle a un pressentiment sans appel : « et là je ressens que je vais jouer un jour au Marrakech du rire ». C’est en 2013, qu’elle joue son sketch au Complexe du Rire et tout se passe excessivement bien. Gonflée à bloc, elle écrit au responsable du Comedy Club de Jamel et est convoquée. Son premier passage est loin d’être satisfaisant, elle se débat pour une seconde chance et l’obtient. Heureusement, cette fois-ci c’est un carton. À partir de ce moment-là, elle joue durant 6 mois tous les soirs sur les petites scènes des cafés théâtres de Paris et bien sûr du Comedy Club.

2017 – 2018:grande tournée a travers la France et l’étranger (Belgique, la suisse dubai…) affichant toujours complet!!!

En juin 2013, elle décroche sa participation aux Talents Marrakech du Rire « C’est là que j’ai vraiment vu que je voulais faire mon métier ». C’est au détour d’une photo « au culot » avec Michel Drucker à l’aéroport de Marrakech qu’elle fait craquer et rire le grand animateur qui lui offre sa première interview pour le lendemain.

L’année 2014 va emmener l’humoriste jusqu’aux émissions du Jamel Comedy Club et surtout au premier concours des « Impertinents » présidé par Anne Roumanoff, sur 161 humoristes, elle restera jusqu’au bout et emportera le Prix du Public. C’est à ce moment que le théâtre du Point-virgule la repère et lui permet de faire sa première « très grande scène » : L’Olympia dans le cadre de l’événement « Le Point-Virgule fait l’Olympia »

En 2014 et 2015 Bouchra n’a de cesse que de travailler, d’écrire, de jouer. Elle se retrouve devant 2700 personnes au festival Algérire, puis devant 3000 à Marrakech et joue deux fois par semaine au théâtre du Point-Virgule, réfléchit à des projets audiovisuels, prépare une grande tournée en Provence.

2014 : Elle intègre les émissions du Jamel Comedy Club, gagne le prix du public au concours des Impertinents, présidé par Anne Roumanoff, elle est repérée et joue à l’Olympia (Le Point-Virgule fait l’Olympia)

2004 : Participation à l’émission Strating Over, qui lui ouvre les portes du cabaret le Don Camillo pour son premier spectacle et sa prise de conscience qu’elle n’est pas prête.

Bouchra et sa communauté digitale

plus de 1million 150 mille followers sur Facebook et 280 000 sur Instagram

1153290

263000

27900

Un jour pour faire rire ses ami(e)s sur son compte Facebook, Bouchra décide un jour de faire des mini- vidéos. Mais un soir de Coupe du Monde, quand l’Algérie rencontre la Russie et se qualifie, elle publie une vidéo qui va aller bien au-delà de ses ami(e)s proches. Cette vidéo va être reprise des dizaines, puis des centaines, puis des milliers de fois. À tel point que Bouchra se dit qu’elle devrait continuer et s’amuser à en tourner d’autres. C’est ce qu’elle fait depuis 2014 de manière très assidue.
Ce sont ainsi, aujourd’hui plus de 1million 150 mille followers sur Facebook et 280 000 sur Instagram qui suivent et attendent avec impatience la prochaine vidéo de Bouchra. Chaque vidéo est vue en moyenne entre 500 000 et 18 millions et demi de fois.